jerome peignot

 « Mon site sur Internet ?
 Mais tu veux rire ?
 J’ai 91 ans, tout de même ! »

 Jérôme Peignot
 (xjeromepeignot@free.frx)

 

 

 

 

 

<< Déjà parus: livres
<< Déjà parus: articles
<< Biographie
<< Revue de presse
<< Audiographie
<< Filmographie
Vu par Aline Rollin >>
Vu par S. Bassouls >>
Fiche Wikipedia >>

Sonnets.
Deux quatrains, deux tercets.
Et à Paris deux rives

 

Passerelle Simone-de-Beauvoir

 

Traîner dans un jardin, c’est penser plus qu’on croît
Celui-là trop moderne au début effarouche
Faute de romantisme on en est aux abois
De quel autre univers le modernisme accouche

La rencontre des courbes est des plus purs talents
Deux passerelles en une à la douceur qu’on dompte
On goutte quel que soit le chemin que l’on prend,
D’un respect de soi qui, ni trop ni trop peu, compte

Sur la rive opposée est un autre jardin
Celui d’un couvent voué à la seule lecture.
Toujours restent impunis ces lumineux larcins

En y lisant un soir ce fut la démesure
J’ai relevé la tête et me suis entrepris:
Jusqu’où un jour iront les forces de l’esprit ?

 

< Précédent | Suivant >

peignot gai savoir de la mort
 Préface >>
 Bonnes pages >>