jerome peignot

 « Mon site sur Internet ?
 Mais tu veux rire ?
 J’ai 90 ans, tout de même ! »

 Jérôme Peignot
 (xjeromepeignot@free.frx)

 

 

 

 

 

<< Déjà parus: livres
<< Déjà parus: articles
<< Biographie
<< Revue de presse
<< Audiographie
<< Filmographie
Vu par Aline Rollin >>
Vu par S. Bassouls >>
Fiche Wikipedia >>

Les cent sonnets de Ker Borny

Avant-lire

Ayant composé ces sonnets sous l’impulsion de la lecture de ceux de Shakespeare, j’ai pour l’essentiel retenu leur schéma de construction. Mon souhait est qu’enclose dans cette poétique, si peu que ce soit, on perçoive… ma petite musique.

J’ai pensé ne pas pouvoir mieux faire qu’à l’aide de ce premier sonnet montrer quel avait été mon cheminement intérieur pour apporter un témoignage d’affection à celle qui m’a formulé cette demande :

On écrit un sonnet un peu comme on respire.
Le rythme vous aidant le poème engagé,
Emporté que l’on est, et par son seul délire,
On va comme l’on va, doucement et bercé.

Les quatrains, les tercets, les rimes inversées :
Chicanes recherchées en vous mettant en train,
Pour un peu qu’elles soient, c’est le mot, bien tournées,
On se laisse emporter et c’est tantôt la fin.

Parfaire son poème est joie singulière.
On referme la boucle et dans le même temps
Il faut que notre muse en soit surtout fière.

Il fallait que j’écrive ces sonnets en mourant.
La mort sera pour moi une belle envolée.
À ses fleurs elle fut, véritable rosée.

Pour conclure je dirai que par leur rythme ces sonnets m’assurent que je ne me suis pas trompé en aimant comme je les ai aimés ceux que j’ai tant chéris.

 

 

Contacts: Éditions des cendres
Tél. : 01 43 49 31 80 ; Fax : 01 47 97 61 54
© 2013, Op. cit.

 

cent sonnets de ker borny - jerome peignot

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Avant-lire >>
 Extraits >>